null
PAVILLON FRANCE ROYALISTE 30x45 cm ETAMINE SPECIAUX Agrandir l'image

PAVILLON FRANCE ROYALISTE 30x45 cm ETAMINE SPECIAUX

PSEFROY02

Achat de Pavillon Pays FRANCE ROYALISTE format 30x45 cm en tissu maille.

Composition 110 grammes

IMPRESSION NUMERIQUE

Plus de détails

18,00 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Drapeau arboré par les navires sur lesquels monte le roi à partir de Louis XIV.

Le pavillon royal de France; il est blanc semé de fleurs de lis d'or, chargé des armes de France, en - touré des colliers des ordres de S. Michel & du S. Esprit, & deux anges pour support.

Le blanc est la couleur traditionnellement associée à la monarchie française, à tel point qu'après la Révolution, elle incarnera le monarchisme traditionnel. Cette association ne date que de la fin du XVIe siècle, même si elle continue une série de traditions plus anciennes. Elle provient de l'adoption par Henri IV de l'écharpe blanche (le fameux panache blanc) comme signe distinctif des armées royales par opposition à celles, rouges ou vertes, des Espagnols et des Lorrains. Il faisait en fait de la couleur du parti huguenot, auquel il avait appartenu avant son accession au trône, celle de la France. Ses successeurs prendront soin de taire cette origine protestante pour insister au contraire sur son caractère catholique[30].

Après les guerres de Religion et la décision d'Henri IV d'adopter le blanc huguenot comme couleur de ralliement, l'écharpe puis le drapeau blanc devinrent les symboles du royaume de France. Le blanc était plus spécifiquement la couleur du commandement militaire, les officiers ayant des écharpes plus voyantes afin d'être repérables par leurs hommes. Les colonels des régiments avaient des drapeaux blancs à croix blanche (adaptation des drapeaux d'ordonnance de leur unité où les quartiers de couleur étaient remplacés par des quartiers blancs). Commandant suprême des armées, le roi était accompagné d'un drapeau blanc sur les champs de bataille. Le blanc a ainsi été d'Henri IV à 1790 la couleur du drapeau royal[31] Les successeurs d'Henri IV, luttant contre le particularisme religieux des protestants, turent cette origine pour donner au blanc une nouvelle signification. La couleur humble et pure des huguenots était ainsi remplacée par celle de la vierge Marie, sous la protection de laquelle Louis XIII plaça le royaume

Les armoiries royales :

Dès le dernier quart du XIIIe siècle, les trois fleurs de lis commencent à concurrencer le semé, cependant, les armoiries modernes de France ne sont adoptées qu'en 1376, sur ordre de Charles V. L'écu sera utilisé sans interruption jusqu'à l'abolition de la royauté en 1792, notamment accolé à celui de Navarre à partir de 1589.

La couronne fermée est introduite par Louis XII au début du XVIe siècle, son utilisation sera systématisée par François Ier. Les armoiries royales sont alors d'azur à trois fleurs de lis d'or ; timbré de la couronne royale fleurdelisée fermée ; accompagné des colliers des ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit.

C'est à partir de la création de l'ordre du Saint-Esprit par Henri III en 1578, que les rois successifs feront très souvent apparaître les colliers des ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit sur leurs armoiries.

L'écu est soutenu par deux anges de carnation aux cheveux d'or et aux ailes d'argent, habillés de blanc et d'or

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
PAVILLON FRANCE ROYALISTE 30x45 cm ETAMINE SPECIAUX

PAVILLON FRANCE ROYALISTE 30x45 cm ETAMINE SPECIAUX

Achat de Pavillon Pays FRANCE ROYALISTE format 30x45 cm en tissu maille.

Composition 110 grammes

IMPRESSION NUMERIQUE

Donnez votre avis