null
PAVILLON MARINE FRANCE (cote30pourcent/33pourcent/37pourcent) -  40X60cm ETAMINE Agrandir l'image

PAVILLON MARINE FRANCE (cote30pourcent/33pourcent/37pourcent) - 40X60cm ETAMINE

PEMFR03

MARINE FRANCE 40x60cm

PAVILLON ETAMINE 130gr

IMPRESSION SERIGRAPHIQUE

QUALITE MARINE +50% DE LONGEVITE

Plus de détails

24,00 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Trop souvent, la confusion est faite entre un drapeau et un pavillon. La première différence est que le pavillon, terme de marine, est toujours frappé à une drisse. Un drapeau peut être soit fixé sur une hampe, soit frappé à une drisse.
La seconde est la couleur bleue azur du pavillon marine plus foncé que le bleu dit "national" du drapeau, ainsi que ses largeurs de bandes, égales sur le drapeau de l'état français, dans un rapport 30/33/37 sur le pavillon marine. Le bleu étant le moins large mais plus visible en absence de vent, et surtout le plus significatif des trois couleurs comme étant la couleur emblématique de la France depuis l'origine de son histoire. 

Cette disposition a été adoptée au XIXe siècle pour des raisons optiques lorsque le pavillon est battant au vent.

L'assemblée constituante crée un pavillon national unique le . Ce pavillon devait remplacer les nombreux pavillons bleu et blanc de la marine marchande et le pavillon blanc des vaisseaux de guerre. C'est le premier emblème national tricolore et pour la première fois dans l'histoire, tous les bâtiments d'un même pays, qu'ils soient marchands ou militaires arboraient un même pavillon national. Il était fait de blanc, couleur de la France ; et il portait un canton à trois bandes verticales rouge, blanche et bleue, les couleurs « de la liberté », selon la terminologie de l'époque. Le canton rectangulaire était entouré d'un liseré blanc à l'intérieur et bordé à l'extérieur d'un liseré bleu à la hampe et rouge vers la partie flottante. Ce second liseré était destiné à séparer les deux parties blanches du pavillon.

C'est pour un second pavillon national tricolore adopté le que la disposition actuelle « bleu au mât, blanc au centre, et rouge flottant » a été imaginée. L'idée est due au peintre Jacques-Louis David. Ce changement de pavillon, qui devint effectif à partir du 20 mai 1794, avait été effectué à la demande des marins de la marine de guerre. Ils menaçaient en effet de se révolter parce que, disaient-t-ils, le pavillon national de 1790 accordait trop de place à l'uniforme de leurs officiers (le blanc) et trop peu au leur (la tenue bleue à ceinture rouge). En réalité, comme on l'a vu, ce pavillon marquait le projet de fusion de la marine de commerce (pavillons bleu et rouge) et de la marine de guerre (pavillon blanc). La couleur blanche n'est pas encore associée au parti du roi, et si cela avait été le cas, elle aurait complètement disparu des emblèmes républicains non seulement en 1794, mais fort probablement dès septembre 1792.

Ce pavillon est arboré :

  • à quai ou au mouillage sur rade foraine : à la poupe, au mât de pavillon à l'arrière du navire, et à la proue, au mât de beaupré (lorsqu'il n'est pas remplacé par le pavillon des FNFL ou une marque distinctive), des Couleurs du matin (08 h 00) à celles du soir (heure du coucher du soleil et au plus tard à 20 h 00) ;
  • à la mer : à la proue ou à la corne du mât le plus à l'arrière, en permanence.

Sa dimension varie selon la taille du bâtiment, selon les circonstances (cérémonie ou service courant) et selon sa position (à la mer, à quai ou au mouillage sur rade foraine). il existe 16 tailles de pavillons (La taille no 16 étant le plus petit pavillon).

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
PAVILLON MARINE FRANCE (cote30pourcent/33pourcent/37pourcent) -  40X60cm ETAMINE

PAVILLON MARINE FRANCE (cote30pourcent/33pourcent/37pourcent) - 40X60cm ETAMINE

MARINE FRANCE 40x60cm

PAVILLON ETAMINE 130gr

IMPRESSION SERIGRAPHIQUE

QUALITE MARINE +50% DE LONGEVITE

Donnez votre avis